22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 11:56

ROSE N°7 :

Après les bibliothèques violées

Les livres seront brûlés

« FAHRENHEIT 451 »

 

Notre liberté de penser

De s’exprimer

D’exister

Piétiner

Bafouer

L’affaire « Cellule 34 »

 

Par un gouvernement de l’audimat

Qui ne croit qu’au CAC 40 « voleurs »

 

Nous, les enfants d’Aladin

Sans lampe, mais avec génie

Un jour, tous ensembles

Nous trouverons le sésame

Pour détruire ta dictature au décorum démocratique


PS: Cette rose de sang noir a été écrite en réaction aux affaires, "Julien Coupat" et "Cellule 34"


ROSE N°8 :

Citoyens, citoyennes

Citoyens non déclarés

Citoyennes mal-aimées

 

Comme une rose qui se fait déflorer

L’état tous les jours cherche de nouveaux moyens de nous priver de nos droits

Acquis au prix du sang, sur plusieurs siècles de combats

 

Un pétale à la fois

Un droit à la fois

 

Le cœur de la France en est couvert de bleu

 

Ce gouvernement

N’est rien de plus q’un pickpocket

Avec la loi de son côté

 

ROSE N°9 :

« Dépêche de dernière minute :

 Carla Bruni-Sarkosy

 Vient d’être nommée à la tête de la Banque de France par son mari

 Lequel qui accessoirement est notre président de la république

 

 Le clan Sarkosy

 Ou la mafia républicaine »


                                                             CCC

                                                                  W"O"P

                                                                         Orphée



Willy"Orphée"Procida

                                                                00048721

Partager cet article

Repost 0
Published by Orphée
commenter cet article

commentaires

Alain O 19/05/2011 22:05



Au sommet de ton Art... j aime beaucoup..


 


@+ frere.



Présentation

  • : Le site du poète Orphée
  • Le site du poète Orphée
  • : Résistance contre l' oppresseur élu et ses complices .
  • Contact

" La danse macabre des roses est une extension de mon blog poétique et politique Contre la construction du chaos .Les roses représentent le monde ,le sang et l'oscurité des images symbolise l'humanité et les maux de notre société .Les textes sont comme des épines qui piquent là où nos voix en colère doivent se faire entendre ,mais surtout ils soulignent l' importance de se battre."